NumisBids
Your Portal for Coin Auctions
  
Chaponnière & Firmenich SA
Auction 9  22 Oct 2017
View prices realized

Lot 255

     Find similar lots
Starting Price: 50000 CHF
Price realized: 55000 CHF

Email Print

FRANCE

Louis-Philippe I", 1830-1848. 20 Francs 1830 (module de). Commission monétaire, hommage au comte de Sussy. Av. La Monnaie assise, tenant une corne d’abondance dans son bras droit, et posant la main gauche sur un balancier. Rv. MUSÉE / MONETAIRE / CTE DE SUSSY / PAIR DE FRANCE / PRÉSIDENT / 1830. Tranche en relief COMMISSION DES MONNAIES. VG 2573 ; Maz. 1130. AU. 6.45 g.
Exemplaire à l’état de frappe sur flan bruni
Né en 1776, le comte Jean-Baptiste Henri Collin de Sussy est colonel de la 11ème légion de la Garde nationale de Paris et commandeur de la Légion d’honneur. En 1827, il entre à la Chambre des pairs par droit héréditaire ; il y siègera jusqu’à sa mort en 1837.
En 1830, il préside la Commission monétaire chargée d’élaborer le nouveau monnayage, à la suite de l’accession au trône de Louis-Philippe.
Avec Joseph d’Acret, Collin de Sussy crée le Musée monétaire qui regroupe les médailles et les espèces à la Monnaie. Ce musée est installé au sein même de l’Hôtel des monnaies, quai de Conti ; il est inauguré le 8 juillet 1833, en présence du roi.
D’abord fermé au grand public, le Musée monétaire est accessible aux personnalités ou aux artistes. En 1861, une partie des collections est transférée à la Bibliothèque impériale. En 1973, avec la construction d’une usine à Pessac, la frappe monétaire quitte la capitale, laissant au quai de Conti la compétence de frapper les médailles, seulement. L’espace libéré par le départ des machines permet au Musée monétaire d’occuper les espaces du Grand Monnayage, en 1988. Fermé depuis 2010, il a rouvert le 30 septembre 2017 sous une nouvelle forme, permettant au visiteur d’entrer au cœur de la production monétaire.
Très certainement unique ou frappé à quelques unités seulement, ce module de 20 Francs or représente au droit une allégorie de la Monnaie, tenant dans son bras droit une corne d’abondance et posant sa main gauche sur un balancier. Sur la tranche, on peut lire en relief « COMMISSION DES MONNAIES », institution qui a décidé cet essai. Les coins sont gravés par Nicolas-Pierre Tiolier, graveur général de la Monnaie de Paris.
Frappée en 1830, cette pièce énigmatique a certainement été remise au roi par le comte de Sussy pour lui présenter le projet du Musée monétaire. Il s’agit aussi d’un essai de frappe pour son nouveau monnayage. Elle est d’ailleurs décrite comme telle par Guilloteau et Mazard, parmi les premiers essais frappés sous Louis-Philippe.





Question about this auction? Contact Chaponnière & Firmenich SA